Câbliers

Les câbliers sont encore trop souvent oubliés lorsqu'on parle de la Marine Marchande. Ils sont pourtant essentiels au monde actuel que nous connaissons. La France est très bien représentée puisque deux compagnies tricolores, Orange Marine et Alcatel Lucent (via l'armateur LDA) se répartissent la surface du globe. Il existe deux types de câbles sous-marins : les télécommunications et les câbles de puissance électrique. Ces derniers, qui servent par exemple à relier une petite île, sont un beaucoup plus gros et manutentionnés par d'autres sociétés. Les câbles de télécommunications, sont en fait depuis les années 1970 de la fibre optique. Petites explications :

Les communications sont relayées par les antennes relais mais, contrairement à beaucoup de fausses idées, les ondes ne sont pas envoyées aux satellites (à part dans de rares cas, comme pour les communications en pleine mer par exemple), mais bien par des câbles, qui relient un émetteur et un récepteur. Le signal a donc besoin d'être ré-amplifié régulièrement, car il est atténué avec la distance.

On ne peut en fait pas s'imaginer le nombre de câbles qui passent sous la mer, et leur importance stratégique. Les câbliers poseurs peuvent donc remonter d'anciens câbles de cuivre, et installent peu à peu de nouveaux câbles entiers, ou tronçon, en fibre optique, sous la mer. Ils avancent, assez rapidement, en déroulant le câble. Le câble est alors posé sur le fond par de grandes profondeurs, et non par petit fond pour ne pas risquer d'être endommagé par les chalutiers, animaux, courants… Il est en-souillé via un ROV (robot) dans du sable, de la vase, et parfois de la roche.

IMG_6159.JPG
IMG_6200.JPG
IMG_6047.JPG

Il arrive parfois que ce câble soit endommagé. Il doit alors être relevé. C'est le travail des câbliers de réparations, plus nombreux et plus techniques. On doit pouvoir relever un câble sectionné, le repérer, aller chercher l'autre bout, et le "ressouder" à l'autre partie. Pour toutes ces opérations, les Survey, experts de la procédure et du comportement des fonds, suivent toutes les étapes : réussir à attraper le câble, parfois via une sorte de "grappin", parfois via le ROV directement, l'attacher à une bouée le temps d'aller chercher l'autre morceau… La soudure des deux jonctions et la longue préparation de cette étape est effectuée par les jointeurs. Les répéteurs qui amplifient le signal peuvent aussi être à changer.

Une mission, dure de quelques jours à quelquefois plusieurs semaines, tant la réparation peut être très facile ou bien semée d’embûches. 

IMG_6353.JPG
IMG_6255.JPG
IMG_5998.JPG