Hansa Class

IMG_7124.JPG

Au début des années 90, l'armement finlandais Finnlines commande en Pologne quatre nouveaux ferries de 180m destinés à la TransBaltique entre l'Allemagne et la Finlande. Ligne assez concurrentielle à l'époque, Finnlines mise non pas sur la vitesse mais sur la capacité et le confort de ses navires. Les plans sont simples et dérivés de ce qu'il se faisait déjà à l'époque : un château positionné sur l'arrière offrant une large plage en pontée sur la partie avant et deux cheminées latérales afin d'obtenir plus d'espace libre dans le garage.

Les Finnhansa, Finntrader, Transeuropa et Finnpartner seront mis en service en 1994 et 1995 entre Helsinki et Lubeck puis Helsinki et Travemünde. Avec plus de 3000m linéaires de garage chacun, les Hansa sont plus capacitaires que le Finnjet et ses 31 nœuds alors en service sur la ligne. De plus, quatre navires permettent une rotation performante et offrent au moins un départ chaque jour des deux ports.

A partir de 2006 cinq nouveaux navires bien plus gros et capacitaires sont mis en service dont trois pour la ligne germano finlandaise. Nos quatre Hansa seront donc transférés et c'est à cette période que leurs chemins se sépareront.

DSC_0842 (2).JPG

Le Finnstar, premier navire a remplacer la Hansa Class.

Finnpartner et Finntrader

Après leur remplacement en 2006, les Finnpartner et Finntrader seront affectés sur Malmö - Travemünde. Pour cela ils seront envoyés en chantier afin de leur allouer des cabines et des espaces passagers supplémentaires. Leur capacité doublera en passant de 114 à 274 passagers qui pourront profiter notamment d'un jacuzzis et d'un sauna à bord. Au début des années 2010 une nouvelle ligne, essentiellement pour le fret, se crée entre Travemünde et St Pétersbourg, via Mukran en Allemagne et Ventspils en Lettonie. Un service direct sera par ailleurs proposé en 48h mais la ligne fut rapidement abandonnée au profit de purs RoRo plus adaptés à cette demande. Les Finnpartner et Finntrader furent alors remis sur Malmö - Travemünde qu'ils assurent toujours.

Finnhansa

Premier de la série, le Finnhansa sera quant à lui affrété dès fin 2008 à Grimaldi Lines qui avait alors acquis Finnlines. Il sera exploité sous le nom d'Euroferry Sicilia entre l'Italie, la Sicile et Malte. En 2010 il reviendra en Mer Baltique sous le nom de Transrussia afin de desservir Lubeck - Ventspils - St Pétersbourg. En 2014 il sera définitivement vendu à Grimaldi et rebaptisé Euroferry Egnazia pour assurer différentes liaisons méditeranéennes entre l'Italie, l'Espagne et la Grèce. Il est affrété depuis début 2022 à l'espagnol Trasmediterranea sous le nom de Cuidad de Alcudia pour la ligne Valence - Palma de Majorque.

Transeuropa

18greece-ferry-fire1-videoSixteenByNine1050.jpg

Quatrième navire de la série, le Transeuropa aura malheureusement eu un destin plus tragique. Après avoir assuré Travemünde - Helsinki de 1994 à 2006, il restera sur ce type de lignes longues, d'abord comme ses jumeaux entre l'Allemagne et la Russie puis ensuite au départ d'Helsinki vers Rostock et Gdynia en Pologne. En 2014 il fut racheté par Grimaldi et rebaptisé Euroferry Olympia pour la Mer Adriatique, entre Ravenne en Italie et Igoumenitsa en Grèce. En février 2022 un incendie se déclara à bord l'Euroferry Olympia au large de la Grèce. Le feu sera finalement maitrisé tant bien que mal et le navire ramené à quai pour le déchargement et les inspections des assurances et autres experts maritimes. 

Copyright New York Times