Hapag Llyod

Fondée en 1970 avec la fusion de deux compagnies maritime allemande, Hapag-Lloyd a su s’imposer en Allemagne et dans le monde par de nombreux rachats et fusions de différentes compagnies. 

Une date a retenir : 2017.

C’est en 2017 que Hapag Llyod fusionne avec la compagnie United Arab Shipping Company (UASC). Celle-ci propulse la compagnie basée à Hambourg à la 5eme place du classement des compagnies maritimes pour le transport conteneurisé.

Aujourd’hui, fière de ses 239 navires offrant une capacité total de 1,7 millions d’EVP Hapag-Lloyd assure plus de 120 lignes maritimes dans le monde entier. L’ensemble des navires de cette nouvelle flotte sont modernes et peuvent  transporter jusqu'à 19870 EVP.

A savoir : avant la fusion avec UASC, Hapag Llyod ne comptait aucun navire de plus de 13177 EVP. La compagnie Arabe a alors apporté 26 navires plus performants pouvant transporter plus de conteneurs dont 6 navires de 19870 EVP livrés en 2017.

Aperçu de la flotte d'Hapag Llyod avant la fusion avec UASC

Commandé par UASC le Al Jmeliyah a été livré en 2017 sous les couleurs d'Hapag Llyod. Ce navire de 368 mètres de long capable de transporter 14 993 boites fait partie d'une série de 11 navires similaires.

 

Le Tihama, lui aussi commandé par UASC et livré en 2017. Ce navire fut pendant un court instant l'un des plus gros du monde avec une capacité de 19870 EVP.

Il fait partie d'une série de 6 navires.

Malgré la fusion avec Hapag Llyod, bon nombre de navires de la compagnie arabe ont gardé leur livrée originelle.

333 mètres de long , 48 de large et une capacité de 11519 EVP, ce sont les navires de la classe "Valparaiso". Placés sur une ligne régulière Europe - Amérique du Sud Ouest, on les compte au nombre de cinq. Ils font escale au Port du Havre a peu près tous les 15 jours. Pour les reconnaître, ils portent chacun le nom d'un port sur la côte ouest de l'Amérique du Sud.

Construit en 2016, ces navires ressemblent fortement a ceux de Hamburg Süd placés également sur l'Amérique du Sud.