Höegh Autoliners

Après Wallenius Wilhelmsen, une autre compagnie nordique se démarque : Höegh Autoliners. Présent sur les cinq continents, ce géant Norvégien exploite une large flotte de rouliers polyvalents et modernes avec notamment les plus gros actuellement en service. Fondée à la fin des années 20 par Mr Leif HØegh, la petite compagnie familiale s’est alors, durant la fin du XXème siècle, forgée un solide pédigré en touchant au transport de vrac liquide comme solide, au RoRo, puis presqu’un siècle plus tard, au transport de LNG (Gaz Naturel Liquéfié). Fort de partenaires puissants comme Maersk ou Euro Marine Logistics, Höegh, devenu Höegh Autoliners en 2000, a rapidement su se développer afin de devenir l’un des principaux acteurs mondiaux du transport de véhicules.

DSC_0054.JPG

Avec pas moins de 42 PCTC, la flotte Höegh est composée en grande majorité de navires appartenant à la compagnie et donc d’une petite minorité d’affrètements. Les rouliers polyvalents de la compagnie portent l’appellation rependue de PCTC, Pure Car and Truck Carrier, même s’ils peuvent en réalité transporter en plus des voitures et des camions, des gros engins de chantier, des grues, des rames de train ou des véhicules de manutention. 1 300 marins naviguent sur ces navires assez récents puisqu’ils ont tous été mis en service après 1995 et plus de la moitié après 2006. De plus, depuis décembre 2019, Höegh détient 50% (les 50% restant étant détenus par MOL) de Euro Marine Logistics (EML) qui exploite des rouliers en Europe du Nord entre le Danemark, le Royaume Uni, la Suède et la Norvège.

En 2008, Höegh récupéra suite à un accord 12 anciens rouliers Maersk. Ici les Höegh Pusan, Höegh Kunsan, Höegh Kobe, Höegh Chiba et Höegh Yokohama.

Avec 228m de long, les Höegh Berlin, Höegh London et Höegh St Petersburg font partis des plus longs navires de la flotte (7 850 CEU).

La grande majorité du reste de la flotte reste dans les tailles standards de rouliers, entre 170m et 199m pour 32m de large. Leur capacité oscille entre 4 900 CEU et 6 500 CEU.

Les City of St Petersburg et City of Oslo de EML.

En France, il existe deux ports majeurs pouvant accueillir les plus gros rouliers du monde, Le Havre et ses deux postes à quai pour grosses unités ROC5 et ROR3, ainsi que le port de Marseille – Fos sur Mer. Malheureusement Höegh n’est pas présent dans ce dernier et fréquente donc uniquement le port Normand. La compagnie étant partout dans le monde, elle propose depuis l’Europe où elle dispose de bases solides notamment en Belgique, des départs vers l’Asie, l’Amérique du Nord ainsi que l’Australie via l’Afrique du Sud.

DSC_0603.JPG

Les postes ROC5 à gauche et ROR3 à droite au Havre.

Höegh pourrai être alors un cador du transport maritime comme un autre, mais le Norvégien a ce petit plus, nommé Horizon. En effet, en 2015 Höegh reçoit six nouveaux navires d’une classe appelée Horizon et qui sont, depuis lors, les plus gros rouliers du monde. Pas en dimension (200m de long pour 36,5m de large) puisqu’ils seront rejoints par d’autres compagnies au fil des années, mais en capacité garage. En effet avec une capacité de 8 500 CEU (car equivalent unit), les six navires de la compagnie n’ont jamais été égalé et reste donc les plus gros du monde. En service entre l’Europe et l’Océanie, les « Horizon » sont aux rouliers ce que sont les Triple E aux porte-conteneurs, des navires innovants et hors du commun qui ne laissent rarement indifférent.