Ifremer

L’institut Français de recherche pour l’exploitation de la mer est une organisation créée en 1984 pour les recherches sous-marines. Elle dispose de navires spécialisés dédiés à cette recherche, ainsi que de robots sous-marins. C’est elle qui, par exemple, travaille pour le service hydrographique français (Shom) ainsi que le Centre National de Recherches Scientifiques (CNRS). L’armement des navires de haute mer de la compagnie est confié à l’armateur Genavir.

 

Il dispose de six navires de recherche, orienté donc dans la topologie des fonds marins, mais aussi des ressources qui s’y trouvent, tant de faune, que de flore, et de l’énergie renouvelable que forme cette vaste capacité qu’est la mer. La compagnie travaille alors en collaboration avec les différents centres de recherche français. Le service hydrographique français ne gérant majoritairement plus que les eaux territoriales françaises, on retrouve l’Ifremer proche des côtes françaises, métropolitaines comme d’outre-mer.

 

L’institut planche également sur la recherche des fonds abyssaux encore méconnus, et tente d’y trouver des informations et des découvertes nouvelles, via des ROV, robots sous-marins. Par exemple, lorsqu’un navire câblier remonte des câbles de profondeurs inatteignables, on peut y voir des micro-organismes, preuve qu’il y a une vie si profond, avec si peu de lumière et d’Oxygène ! Ils peuvent révéler voire aider beaucoup d’incompréhensions aujourd’hui, au niveau de la vie, de la médecine…