Norwegian Cruise Line

Compagnie créée en 1966, elle débute en vendant aux Norvégiens une croisière dans les Caraïbes assez bon marché, avec le billet d'avion aller-retour qui allait avec. La notoriété viendra, et plus encore du côté français, lorsque la compagnie racheta le paquebot France alors désarmé depuis 4 ans. Si certains diront qu'elle l'a défiguré, elle eût le mérite de le faire naviguer pour des croisières pendant près de 30 ans encore. Avec 18 paquebots plus cinq autres de prévus d'ici 2027, Norwegian Cruise Line, comme beaucoup de compagnies américaines met l'accent sur l'expérience passée à bord plutot que la croisière en elle même. 

Construits en Allemagne et lancés en 1998, les jumeaux SuperStar Leo et SuperStar Virgo sont les premiers navires neufs de la compagnie asiatique Star Cruises. En 2005 le SuperStar Leo fut transféré au sein de la filiale occidentale de Star Cruises, Norwegian Cruise Line, et rebaptisé Norwegian Spirit (le SuperStar Virgo quant à lui est toujours au sein de la flotte Star Cruises).

Mis en service en 2006, le Norwegian Pearl est le quatrième d'une série de six paquebots de 2300 passagers quasiment identiques mis en service entre 2001 et 2007 pour Norwegian Cruise Line.

Construits en Allemagne et mis en service en 2014, le Norwegian Getaway et son jumeau le Norwegian Breakaway, appartiennent à la Breakaway Class de NCL. La Breakaway Class comporte six paquebots, les quatre derniers étant des Breakaway-Plus,(Norwegian Escape, Norwegian Joy, Norwegian Bliss et Norwegian Encore), plus longs et plus gros.

Le Norwegian Breakaway, tout comme son jumeau, peut embarquer 3 900 passagers dans 1 980 cabines. 

Le Norwegian Getaway quittant Le Havre en 2022.

Deux navires atypiques de la compagnie. Le premier est le Norwegian Epic, construit à St Nazaire et mis en service en 2010 il fait alors parti des plus gros paquebots du monde en égalant par ses dimensions ses principaux concurrents. Long de 330m, il peut embarquer 4200 passagers. Le Norwegian Epic, contrairement au Norwegian Prima n'aura pas de sister ship. La deuxième photo montre le renouveau de la compagnie avec le Norwegian Prima, fraichement livré en 2022 et qui sera la tête d'une série de six paquebots livrables entre 2022 et 2027. Plus petit et moins capacitaire que le Norwegian Epic (300m pour 3100 passagers) il a pourtant la même particularité que son prédécesseur de se démarquer des autres paquebots grâce à son design différent.