Superspeed

A la fin des années 90, la compagnie norvégienne Color Line cherche à moderniser sa flotte sur ses courtes liaisons entre la Norvège et le Danemark. Elle misera alors en 2004 sur un projet innovant baptisé "Superspeed".  Le concept est de construire des navires fortement capacitaires mais également rapides afin d'absorber tout le trafic durant la journée et de rester à quai la nuit, permettant le repos des équipages mais également de limiter le nombre de cabines à bord (le nettoyage des cabines étant une des opérations les plus longues aux escales). Ainsi en 2008 les deux nouveaux ferries sont mis en service. Les deux navires partiront du port danois de Hirtshals vers la Norvège, le premier, le Superspeed 1,  à destination de Kristiansand et le second, le Superspeed 2, naviguera vers Larvik. 

Long de 211m et large de 26m, le Superspeed 1 contrairement à son jumeau, a reçu en 2010 une superstructure supplémentaire sur l'arrière portant sa capacité passager à 2 315 pour 750 voitures. Véritable "transmanche" norvégien, le Superspeed 1 navigue sur une traversée de 3h15 entre Kristiansand et Hirtshals, à hauteur de deux aller/retour par jour. Ne traversant pas entre 23h45 et 8h le lendemain matin, il effectue ses traversées la journée avec une heure d'escale dans chaque port (sauf durant sa nuit à quai en Norvège). Seules quelques cabines uniquement dédiées au repos des chauffeurs routiers sont disponibles, tout le reste du navire s'étalant sur deux ponts est dédié aux bars et restaurants mais également aux boutiques "Tax Free". Un salon fauteuil payant est tout de même disponible pour les passagers souhaitant se reposer.

Le Superspeed 1 arrivant à Kristiansand

A bord du Superspeed 1 entre Kristiansand et Hirtshals

De mêmes dimensions que le premier du nom, le Superspeed 2 est quant à lui légèrement moins capacitaire vu qu'il n'a pas reçu de nouvelle superstructure sur la partie arrière. Avec 2000 passagers (contre 2315 pour le Superspeed 1), le Superspeed 2 assure une traversée de 3h45 entre Hirtshals au Danemark et Larvik en Norvège. Assurant deux allers / retours par tranche de 24h, le Superspeed 2 reste à quai toutes les nuits en Norvège entre 2h et 8h.

Le Superspeed 2 quittant Hirtshals

Les Superspeed 1 et 2 à Hirtshals