Zeus Palace / Moby Tommy / Mega Express Three

1990 : une guerre commerciale fait rage en Adriatique. Minoan Lines une compagnie Grec qui exploite depuis le début des années 70 des ferries entre l'Italie et la Grèce se voit rejointe en 1993 par une toute nouvelle compagnie : Superfast Ferries. L'idée de Superfast est simple. Faire construire en série des navires confortables, modernes et capacitaires autant en véhicules qu'en fret. Mais surtout, faire construire des navires rapides. Avec des pointes à 27/28 nœuds, les Superfast traversent l'Adriatique plus rapidement que la flotte vieillissante de Minoan. Minoan Lines répliqua donc de suite avec trois navires mis en service entre 1995 et 1998. Le premier, l'Aretousa (acutel Girolata) sera vite écarté à cause de son manque de vitesse. Ce sera donc les Irakus et Phasiphae (maintenant Jean Nicoli - Corsica Linea) qui affronteront les premiers Superfast.  La ligne Adriatique se développe et des escales en fonction de la saison sont rajoutées. A l'historique ligne Ancone - Igoumenitsa - Patras, les ports de Venise, Trieste et Corfou s'y voit greffer. A l'instar de sa ligne, Superfast se développe également et continue de commander aux Allemands de Kiel de nouveaux navires.  C'est alors qu'intervient un renouvellement de la flotte Minoan. Entre 2000 et 2002, sept navires rapides (30 nœuds) sont livrés à la compagnie. Deux seront afféctés entre la Grèce et la Crète et les cinq autres rejoindront l'Adriatique. Parmi ces cinq navires, trois seront surtout orientés sur le transport de fret, tout en prenant quand même des passagers : le Prometheus (2001 - Zeus Palace), l'Oceanus (2001 - Mega Express Three) et l'Ariadne Palace (2002 - Moby Tommy).

En 2005, Superfast Ferries finira par racheter une partie des parts de Minoan Lines avant de tout revendre quelques années plus tard. Aujourd'hui la compagnie Grec Minoan appartient au géant Griamldi et les magnifiques Superfast ont été pour la majorité revendus et disperssés dans toute l'Europe (Cap Finistère, A Nepita, Mega Express Four, Stena Superfast VII etc).

Zeus Palace

Premier des trois mis en service, il sort des chantiers sud-coréens en 2001 sous le nom de Prometheus.  Il sera revendu en 2003, sous le même nom, à Caronte & et Tourist afin de relier l'Italie à la Sicile. Il sera définitivement acquis en 2005 par le groupe Grimaldi et renommé Eurostar Barcelona. Il inaugurera cette même année la ligne phare Civitavecchia - Barcelone. Remplacé en 2008 par le Cruise Barcelona, l'Eurostar Barcelone navigue sur toutes lignes de la compagnie afin de couvrir les différents arrêts techniques. Renommé Zeus Palace en 2009, il alternera les affrétements Minoan en Adriatique, les lignes de Grimaldi entre l'Italie, l'Espagne, le Maroc et la Tunisie et son  passage chez Grandi Navi Velocci.

Comme ses deux autres jumeaux, le Zeus Palace se verra réaménagé afin d'accueillir plus de passagers. Des cabines lui seront rajoutées dérrière la passerelle et à l'arrière du navire, portant ainsi sa capacité à 1700 passagers contre 1300 en 2001. 

Zeus Palace : 212m de long, 25m de large, 650 véhicules.

Genes 19.JPG

En 2010, le Zeus Palace sera affrété par GNV pour ses lignes au départ de Gènes .

Le Zeus Palace à Palerme en 2018 lorsqu'il était affecté sur Livourne - Palerme.

Mega Express Three

Mis en service sous le nom d'Oceanus entre Ancône et Patras, il sera remplacé dès 2002. Renommé Ariadne Palace I dans le cadre d'un partenariat entre Minoan et Grimaldi, il desservira une ligne entre Gènes, Tunis et La Valette (Malte).  Il sera finalement vendu à Corsica - Sardinia Ferries et renommé Mega Express Three. Cette nouvelle unité, rapide et capacitaire, propulsera Corsica Ferries dans une nouvelle dimension pouvant concurrencer sans soucis Moby sur la Corse et Tirrenia sur la Sardaigne. Trop gros pour Bastia, le Mega Express Three sera surtout opéré entre l'Italie et la Sardaigne même si il n'est pas rare de le croiser dans le port de Toulon. 

Corsica Ferries réaménagea une grande partie du garage afin d'en faire des cabines portant sa capacité à 2100 passagers mais réduisant considérablement ses mètres linéaires de garage. 

Le Mega Express Three naviguant entre Golfo Aranci en Sardaigne et Livourne.

Moby Tommy

Mis en service en 2002 pour l'Adriatique  sous le nom d'Aridane Palace, il sera revendu en 2006 au groupe Moby. Placé entre l'Italie et la Sardaigne depuis son rachat, le Moby Tommy n'a pas changé de zone de navigation et continue de relier Olbia à Civitavecchia. 

Fait notable, c'est le Moby Tommy qui recevra la plus grosse transformation avec l'ajout d'un bloc à l'arrière du navire portant sa capacité à 2200 passagers.

Le Moby Tommy quittant Olbia

Le Moby Tommy quittant Civitavecchia